Voici la première page de mon blog cuisine. Je vais me présenter: je m'appelle Elodie, je suis étudiante en biologie. Depuis que je me suis installée dans mon appartement, je me suis vouée une passion pour la cuisine, en particulier la pâtisserie. Quand j'étais chez mes parents je ne faisais rien de tout ça, ils aimaient cuisiner/pâtisser, je ne voyais donc pas l'intérêt. Ayant pris l'habitude de manger des plats fait maison, j'ai donc décidé de me mettre à faire leur job dans mon appart, Florian mon amoureux m'aidant parfois pour les plats. Et voilà que naît mon blog après un an et demi de vie indépendante de nos parents.

Je commence mon blog en vous partageant mon expérience avec les macarons. J'ai visualisé la vidéo de Pascal Riss en septembre 2009 (http://www.cuisinerenligne.com/actualites/cours-de-patisserie-en-direct-comment-reussir-les-macarons/) qui explique clairement comment réaliser des macarons sur une base de meringue française. Je souhaitais apprendre rapidement comment les faire afin d'en offrir à ma grand-mère. J'ai pu, avec ce site et tant d'autres apprendre les termes techniques relatifs au monde des macarons. Qu'est ce qu'internet peut être merveilleux pour trouver rapidement des infos! Premiers macarons réussis, ceux réalisés à Noël aussi, puis deux défaites, dues probablement à un manque de fermeté des blancs d'oeuf  (blancs vieillis, plus facile d'obtenir des blancs fermes avec trois blancs qu'avec un seul, j'ai donc fait bien attention à ce paramètre puis je les ai à nouveau réussis. Je vais vous donner la recette de mes dernières réalisations, des macarons rose/framboise et macarons chocolat (dimanche 6 juin 2010).

 

Pour les coques des macarons (40 macarons environ au total):

 

  • 90g de blancs d'oeufs vieillis (à J-3: blancs séparés des jaunes et mis dans une boite hermétique au frigo, J-1 la boite est mise à température ambiante puis le jour J les blancs sont mis dans le récipient où l'on battra les blancs en neige une heure avant de le faire)
  • 125g d'amandes en poudre + 125g de sucre glace (tant pour tant)
  • 125g de sucre en poudre

Mixez le mélange tant pour tant en veillant à ce que le robot ne chauffe pas pour ne pas chauffer la préparation. Tamisez à l'aide d'un chinois. Pendant ce temps, montez les blancs d'oeufs en neige: augmentez progressivement la vitesse du robot (ajoutez la moitié du sucre en poudre en pluie) jusqu'à une vitesse modérée (personnellement j'utilise la vitesse 4 du kitchenaid). Je n'augmente pas la vitesse pour que les blancs soient vraiment fermes à la fin. Lorsque les blancs ont assez bien pris, ajoutez l'autre moitié du sucre en poudre. S'arrêter lorsque les blancs sont en bec d'oiseau (des pointes bien nettes se forment sur la surface des blancs lorsque le fouet est enlevé, et ces pointes ne retombent pas).
Le tant pour tant est ajouté sur les blancs. A l'aide d'une maryse, incorporez délicatement  le tant pour tant aux blancs (voir la vidéo ci-dessus). Une fois ce dernier assez bien incorporé, j'ai divisé la pâte en deux:
à une part j'ai rajouté du colorant rouge en poudre, et à l'autre une cuillère à soupe de cacao amer (Van Houten). Mélangez (macaronnez) les pâtes jusqu'à avoir une pâte souple mais pas liquide. Formez des petits tas de 3cm de diamètre sur du papier sulfurisé et/ou silpat. Le papier sulfurisé posé sur un plaque (posez les feuilles à tour de rôle sur la plaque si vous n'en avez qu'une), tapez la plaque 3 fois sur la table afin d'enlever la pointe qui aurait pu se former sur les macarons. Préchauffez le four à 140°C (température à adapter selon son four, le mien est électrique et n'a pas la fonction chaleur tournante). Laissez croûter les macarons 20min.

 

DSC00531    DSC00532

 

Au bout des 20min, vérifiez que les macarons ont bien croûté, ils ne doivent plus coller au doigt quand on les touche. Enfournez 12min à mi-hauteur du four.

 

DSC00530

 

Ayant un petit four, je n'enfourne qu'une plaque à la fois. La première fournée finie, j'attends 10min avant de réutiliser la plaque pour une autre feuille sulfurisée contenant d'autres macarons. J'ai en effet lu qu'il fallait laisser refroidir sa plaque avant de la réutiliser. Voici le résultat après cuisson

 

DSC00533

 

Pendant les périodes de croûtage/cuisson, préparez vos ganaches. Pour ma part, j'ai réalisé une ganache rose/framboise et une ganache chocolat.

NB: J'ai pu remarquer un truc très étrange: j'ai remarque que les macarons ayant croûté plus de 20min se déformaient à la cuisson, pourquoi? Par déformation je veux dire que la collerette se formait de façon inégale sur les côtés. Mystère, si vous avez une réponse.

 

Pour la ganache rose/framboise:

 

  • 150g de framboises
  • 1 à 2 cuillère(s) à soupe d'eau de rose
  • 15g de Vitpris
  • 20g de sucre

Faites compoter les ingrédients à feu doux dans une petite casserole avec 1 cuillère à soupe d'eau de rose, environ 15min. Goûtez et ajoutez de l'eau de rose si besoin. Laissez redroidir.

 

Pour la ganache chocolat:

 

  • 50g de chocolat à 70%
  • 50g de crème fleurette

Faites fondre à feu doux au bain-marie le chocolat dans la crème fleurette. Lorsque le chocolat est fondu, retirez du bain-marie et mélangez à la maryse. Laissez refroidir à température ambiante.

 

Les coques et les ganaches étant prêtes, procédez au montage: assemblez les coques par paires, placez les ganaches dans des poches à douille et garnissez une coque sur deux de ganache afin d'assembler deux coques pour former le macaron.

Moi en plein montage:

P1010692

 

Après montage:

P1010694    P1010695

  P1010697  P1010698

Laissez au frigo pendant pendant 24h dans une boite hermétique puis sortez les macarons 2h avant dégustation, surtout pour ceux au chocolat.

Un grand succès auprès de Florian et des collègues de boulot, j'étais bien heureuse de faire plaisir à autant de gens.