J'ai fait acquisition récemment d'un gaufrier/gaufrette Lagrange. Après avoir testé une recette de gaufre classique, j'ai eu envie de tester une autre recette proposée dans le livret livré avec l'appareil. Il s'agit de la recette des bricelets de Divonne. Inculte sûrement ( :) ), je n'avais jamais entendu parler de bricelets, et encore moins "de Divonne". Petit tour sur mon ami Google, je tape bricelet, et je consulte la page associée proposée par mon autre ami, Wikipédia. Voici ce que j'ai pu lire:

Les bricelets (l'origine du nom est sans doute alémanique et viendrait de bretzeli) sont des gaufres fines et croustillantes, spécialités de Suisse occidentale, cuites dans un « fer à bricelets » (s'apparentant à un gaufrier), aux motifs divers. Le bricelet est une variante de l'oublie. Chaque région propose sa recette de bricelets à pâte épaisse ou plus liquide, utilisant du beurre ou de la crème, selon la spécialité locale. Les bricelets sont le plus souvent sucrés pour accompagner les glaces ou le café, mais on trouve également des variantes salées, parfumées avec des graines de cumin ou avec du fromage, qui sont servies à l'apéritif. Au sortir du fer, les bricelets encore chauds sont soit immédiatement roulés autour d'une tige en bois, pour leur donner une forme de cylindre, soit refroidis tels quels.

Voici la recette des bricelets de Divonne (Divonne est une ville Suisse proche de Genève, au bord du lac Léman):

(pour environ 25 bricelets)

2 oeufs
110 g de beurre fondu + 1 càs d'arôme de fleur d'oranger (ça c'est ma touche perso sinon c'est 125 g de beurre fondu)
125 g de farine
100 g de sucre dont 1 sachet de sucre vanillé
1 petite pincée de sel
1 zeste de citron je ne l'ai pas mis car j'ai ajouté la fleur d'oranger et le sucre vanillé non proposés


Battez les oeufs, ajoutez les sucres, le beurre fondu,la fleur d'oranger, les zestes de citron, le sel et la farine tamisée. La pâte est alors coulante. Laissez reposer 24 h dans un endroit frais (je l'ai mise au frigo). Mettre sur la plaque de la pâte de la valeur d'une noix.


P1020429

P1020432

A la sortie du gaufrier les gaufrettes sont molles, on peut alors enrouler les 4 parties ensemble pour former un cylindre ou tout simple les séparer. En refroidissant (assez rapide) les gaufrettes deviennent croustillantes. On sent bien le goût beurré sans que ça soit écoeurant ou que l'on ait les mains grasses, miam. Esthétiquement je préfère quand ce n'est pas enroulé. Et maintenant les photos pour déguster des yeux ;)

P1020430

P1020433

P1020443

P1020434

P1020435