Hier c'était le jour de nos 8 ans de rencontre amoureuse à moi et mon chéri. Pour fêter ça nous sommes allés au restaurant Le Sens à Grenoble, restaurant que j'avais découvert sur le blog de Lucile et dont nous avons entendu parler autour de nous, en bien. Nous avions donc très envie de tester ce restaurant, hier c'était l'occasion. Lisez aussi l'article de Lucile pour avoir deux avis différents sur ce restaurant ;)
Le restaurant célèbre la nature, j'ai adoré la déco : la poignée de la porte d'entrée est une branche, et dans la salle où nous étions (il y en a plusieurs) il y avait un mur décoré de multitude de branches. La déco en général était très sobre, très classe et en même temps design ! 
Nous nous installons, pour l'apéritif nous avons choisi un cocktail sans alcool. Plutôt original car il était composé entre autres (je ne me souviens plus de tout !) de mousse au chamallow sur le dessous qu'il fallait mélanger avec le dessous qui avait un bon gout de pain d'épices. Pour accompagner un yaourt tiède au foie gras surmonté de coulis de fraise. Surprenant de manger du foie gras en yaourt, j'ai mangé un peu de pain avec car j'ai du mal à manger du foie gras sans un aliment consistant tel que le pain d'épice, un toast ou autre. Sinon c'était bon, mon copain qui n'est pas fan de foie gras à la base a apprécié.

P1020756

Yaourt tiède de foie gras au coulis de fraise


Pour le menu nous avons choisi le menu immersion qui est composé de l'ensemble de leurs créations. Si déjà on était là, autant tout goûter ! Florian a pris l'accord mets et vins. Pour moi c'était de l'eau.

Pour commencer, gros coup de coeur (pour tous les deux) avec ce plat :

P1020760

Tout petit pois :
Mousse de petits pois à la française, sablé parmesan amande, petits pois, croquant à la menthe fraiche, feuilles et fleurs de pois. La sphère verte c'est du sucre soufflé (je ne sais pas faire ça, j'aimerais savoir le faire !).


Autre gros coup de coeur

P1020762

Pointes d'asperges sur émulsion de beurre grillé et mousse de ? parsemées de morilles
 Le tout était onctueux, et avec les asperges, miam ! 


Un autre coup de coeur :

P1020764

Avocat, pignons de pin, citron vert, miettes de crabe et sorbet citronnelle
 
Frais et très bon.


Un plat que nous avons ensuite beaucoup moins apprécié car moins léger, et comme en plus nous commencions déjà à avoir assez mangé... 

P1020765

La tête de veau et les écrevisses. Le serveur nous a expliqué l'histoire du plat. Il s'agit d'un souvenir du chef d’une journée de braconnage au lac du Bourget.
Dans la conserve : écrevisses pattes rouges à la nage, bouillon de carapaces au beurre salé, tête de veau pochée/braisée lentement, confit d’échalote, aires de gribiche.


P1020767

L’agneau, le lait de brebis, l’herbe et les embruns :
Filet d’agneau cuit doucement en croute d’herbes, espuma feta, champ de
brocolis et fleurs de printemps.
Ce plat était bon ! Petit hic : l'espuma et le champ de brocolis  trop salés ! Sinon je ne savais pas que l'on pouvait manger les boutons d'or? Mon copain a trouvé que le plat manquait d'accord d'un point de vue gustatif.


P1020769

Le Canard et le maïs : 
Foie gras de canard poché/snacké, pancakes de maïs au rhum ambré, sirop
d’érable et premières violettes.
 J'ai beaucoup aimé le pancake, sinon c'était dommage qu'à ce moment-là nous étions bien remplis ! Florian en plus avait déjà bu beaucoup de vins, prochaine fois il ne prendra probablement l'accord mets et vins, mais le hic c'est que dans la carte nous n'avions pas vu de vins proposés au verre, à demander?

Et voici la parade des desserts :


P1020772

La betterave une racine passionnante :
Sous une coque de sucre soufflé, mousse betterave passion, sorbet passion
menthe, morceaux de cookies.

Intéressant ce dessert, et bon, mais le cookies je le trouvais un peu trop mou.


P1020773

Coque neigeuse au litchi, miel avec sucre pétillant, brisures de dragées et neige à la rose.
 
J'ai trouvé ce dessert très joli esthétiquement mais je n'ai pas aimé l'aspect en bouche de la coque neigeuse, ce n'était pas pratique à manger, le sucre des dragées était trop épais en plus. Et ca manquait de goût.

Pour accompagner le café Le calcaire et le vulnéraire dont vous retrouverez une photo sur le blog de Lucile (on a oublié de prendre la photo), et voici son explication sur ce dernier dessert : 

(début de la citation) Mon coup de cœur de la soirée. La vulnéraire, c’est une fleur, je ne savais pas. Et cette plante pousse dans le calcaire, d’après ce que j’ai comprit. D’où la mise en scène, la crème de vulnéraire, déposée dans un bloc de calcaire. Belle recherche, la présentation est originale, enfin j’aime beaucoup. 
Dans la cuillère, il y avait du caramel, et de l’alcool de vulnéraire. Sur le côté il y avait une petite tuile, petit bémol, elle avait ramollit.
Concernant la crème, un peu trop de gélatine, mais un goût, juste génial. Vraiment, un délice, ça a été une superbe surprise. Dommage, mon chéri a bien aimé également, j’aurais bien mangé la sienne ! ^^ (fin de la citation)

J'ai aussi trouvé que la crème avait trop de gélatine. Le goût était nouveau pour moi. Pour nous la tuile était croquante et elle avait un petit goût, je ne sais pas ce qu'il y avait dedans? Et je n'ai pas mangé toute la crème car j'étais bien bien pleine, malgré mon appétit de grand gourmande !

Bilan : un restaurant à tester, original, il faudrait voir les autres salles, d'ailleurs à la réservation on peut peut-être le préciser?  Mes coups de coeur se sont trouvés dans les plats salés !


P1020754


P1020752